AGAPÉ – Accueil et Entraide

Information urgente

Le collectif d’organisation de l’accueil de jour des femmes a décidé le 13 mars de suspendre cet accueil dès le samedi 14 mars. Aucune date de reprise de l’accueil ne peut être donnée.

Pourquoi parler de diaconie ?

  • Parce qu’elle fait partie intégrante de la vocation de l’Église ;
  • pour redonner du sens à nos actions ;
  • pour développer l’entraide au sein de notre Église et auprès des personnes en difficulté.

Quelques actions menées en 2019

  • Accueil de jour des femmes

Le samedi, nous accueillons en moyenne douze femmes. La présence de femmes de confession musulmane concrétise la réussite de l’accueil inconditionnel des femmes, principe posé dès mars 2017.

Pour renforcer le groupe de 30 bénévoles, nous solliciterons des paroisses catholiques de Massy et de Palaiseau. La fermeture des locaux d’hébergement du Secours Islamique tous les jeudis après-midi nous amène à proposer de remplacer l’accueil du mercredi après-midi par celui du jeudi.

  • Pique-nique estival

Le pique-nique début juillet a réuni, dans le jardin du temple, 25 personnes. Moment de détente joyeux, apprécié et à renouveler.

  • Repas « Les Tables du CASP »

Le 6 octobre, nous avons accueilli une vingtaine de personnes suivies par le centre d’action sociale protestant de Paris. Afin de mieux inscrire cette action d’entraide dans notre ville, nous proposons pour l’année 2020 d’inviter, en plus des personnes annoncées par le CASP, une vingtaine d’habitants de Palaiseau. Une rencontre avec le C.C.A.S de la ville est à organiser.

  • Repas de Noël

Le 25 décembre, après le culte, 56 personnes sont venues pour partager le repas de Noël dans nos locaux. Les nombreux bénévoles présents ont permis d’organiser un service aux tables. Une participation plus marquée de notre paroisse est souhaitée pour le repas de Noël 2020.

Les perspectives

1.     Elargir notre repas de solidarité à des personnes démunies de Palaiseau,

2.     Renforcer le groupe de bénévoles de l’accueil de jour,

3.     Reconduire les temps de partage fraternels.

Concernant les finances

Comme les années précédentes les dépenses en 2019 sont de 9 000€ avec des frais doublés pour l’accueil de jour des femmes soit 2 800€. Les recettes sont en très forte hausse grâce aux subventions exceptionnelles donnant un excédent de 6 000 €.

Michèle Tardivel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.