L’Évangile selon Brassens

Brassens_flyer

Conférence Audition

avec Bertrand Dicale

Jeudi 17 mai à 19 h

à l’IPT 83 bd Arago – Paris

 

L’Évangile est une Bonne Nouvelle, c’est aussi un enseignement, celui du Christ, et de cela Brassens a une profonde compréhension : Les copains d’abord, « L’Évangile, ils l’avaient pas lu / mais ils s’aimaient tout’s voil’s dehors ». Et dans les « Les quatre bacheliers », après le pardon inattendu du père, Brassens chante « Et si les chrétiens du pays… / jugent que cet homme a failli / ça laisse à penser que pour eux… / l’Évangile, c’est de l’hébreu ». Dans cette chanson, seuls les « bons chrétiens » ne pardonnent pas leur fils. Ce que réprouve Brassens, c’est une Église moins animée par l’Évangile que par la petitesse des hommes. Il rêve d’une justice qui ne serait pas la celle des hommes et qui l’amène à considérer qu’il « ne se conduit pas plus mal que s’il avait la foi ». […]

Laisser un commentaire